Ventilation

Comprendre les différents moyens d’améliorer la ventilation chez soi. 
DINGO TRAVO vous accompagne dans toutes les étapes avec les différentes aides (CEEMaPrimeRenov’).

vmc simple flux

VMC simple flux

La VMC simple flux est un dispositif permettant le renouvellement de l'air intérieur. Le fonctionnement d'une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique. Il est généralement situé dans le grenier et aspire l'air vicié de l'intérieur pour faire rentrer de l'air neuf de l'extérieur.

Elle s'installe dans le séjour et les chambres. Elle peut être autoréglable, hygroréglable ou bien filtrer les polluants. Elle a un entretien simple sans investissement matériel et une consommation électrique faible.

VMC Double flux

La VMC double flux permet de renouveler l'air intérieur avec des débits fixés à l'avance, qui correspondent aux besoins de votre maison. Avec son échangeur thermique, les déperditions de chaleur sont considérablement allégées par rapport aux déperditions des versions classiques de VMC. Elle permet d’y introduire de l’air neuf préchauffé par les calories de l’air sortant.

La ventilation double flux s’inscrit donc comme une solution plus efficace permettant de réaliser davantage d’économies de chauffage. La consommation diminue puisque l'air qui entre est plus chaud et doit donc être moins chauffé en amont.

Ventilation mécanique insufflée

La ventilation mécanique par insufflation, plus couramment nommée VMI, est la solution idéale pour renouveler l’air de votre habitation ou de votre local de travail. Elle renouvelle l’air ambiant par injection de l’air extérieur dans le bâtiment. Cet air est évidemment filtré, chauffé et asséché avant d’être insufflé à l’intérieur par le biais de grilles de ventilation.

Le principe est l’exact opposé d’une VMC "classique". En effet, le ventilateur aspire l’air extérieur et l’injecte à l’intérieur du logement. Le bâtiment se retrouve alors en surpression. L’air vicié est donc "poussé" à l’extérieur par les grilles d’aération existantes.

Tuiles de ventilation

Procéder à l’isolation de la toiture ne suffit pas pour assurer le confort des habitants et la longévité des éléments de la toiture. Afin d’éviter de générer une atmosphère confinée, la ventilation de vos combles n’est pas à négliger. Sans ventilation : moisissure, champignons, humidité, condensation, vapeur. Elle doit souvent se faire via un vide d’air situé soit entre le dessous liteaux et l’écran sous toiture, ou bien entre les liteaux et l’isolant.

La ventilation de la toiture est d’ailleurs également à adapter si vous choisissez d’isoler vos combles perdus par la mise en œuvre d’un isolant au sol (isolation par soufflage par exemple). Il vaut mieux confier la pose d’une toiture à un couvreur, pour garantir sa bonne ventilation sans remettre en cause l’isolation des combles.

tuiles de ventilation

Notre Assistant est gratuit et sans engagement